Sang froid – Ali

Chaos et Harmonie de Ali (ex – Lunatic) est sans doute l’album le plus « écrit » du rap conscient.

Ici un extrait : « Sang Froid ».

Le son ici.

Paroles :

KEYDJ :
Ca baratine sur la vraie nature de l’homme, veulent voir nos gens en dessous, c’est dar, se demandent pourquoi on agit en barbare.
Un truc de bâtard, c’est dans leurs artères.
Mauvais caractère ?
On l’acquiert à force de voir des sodomites au pouvoir.
On vit vénères donc vulgaires, conscients qu’ils veulent qu’on sue comme dans des champs de coton, qu’on se consume comme un holocauste.
Nos générations sacrifiées, échappées des castes, ont reçu le message : libres, on est des homme, avance debout, pas en rampant…
Entend et comprend, soldat, le sang-froid pendant le bon-char, les montées d’adrénaline, farafine.
Chargés comme des batteries on s’aligne, et pour l’ennemi je suis le bad trip, faut qu’ils se résignent.
Allie l’intelligence à l’instinct, la tête aux tripes, m’agrippe à chaque instant car demain n’est pas certain.
Froid et distant, fais flipper comme l’Irak et le Pakistan.
D’où je viens ?
Le Mali, où les anciens m’ont dit de garder le tempérament serein d’un air insistant.

Les problèmes ne viennent jamais deux sans trois.
Ex tête brûlée, j’ai appris le sang-froid.
A n’importe quel moment, n’importe quel endroit, garder le sang-froid.
J’ai appris de mes erreurs et des gens droits que les problèmes ne venaient jamais deux sans trois.
Garder le sang-froid.

ALI :
Assaillie par la paix, la vérité se révèle : ce monde n’est qu’une étape.
Ma musique s’échappe et s’élève vers le ciel comme une danse masaï.
Bouclier et lance, mon 45 a la science de la défense et l’attaque, ma force de frappe ne s’exprime pas qu’en cognant le sac…
Initié à ne pas toucher à l’alcool, n’attends pas à ce que mon flow t’enivre comme de l’Hennessy cognac.
Barytons et ténors ont encore beaucoup à apprendre : quand ma voix se libère c’est pour faire taire le mal comme Mouadib dans « Dune ».
Dérangés par mon art étrange, les rageux depuis les tripes espèrent nous voir moi et ma clique sans thunes.
Banal, ambiance Paname, rien de paranormal ou de mystique.
Tout s’explique…
Sans foi ni loi se déploie le règne animal, plus sauvage que domestique.
La réussite attire l’œil des chiennes et des hyènes ; au feu rouge, les chacals espèrent arracher un Cayenne.
Féroces, les anciens marqués au fer rouge nous ont offert la force en héritage.
Idem pour les reuss : écoute-les chanter la résistance mieux que Feyrouz.

Les problèmes ne viennent jamais deux sans trois.
Ex tête brûlée, j’ai appris le sang-froid.
A n’importe quel moment, n’importe quel endroit, garder le sang-froid.
J’ai appris de mes erreurs et des gens droits que les problèmes ne venaient jamais deux sans trois.
Garder le sang-froid.

WALLEN :
Chacun l’hôte de l’autre faire prendre place.
Dans l’humilité, la gêne et le souci, t’accueillir…
Comment ai-je pu imaginer que l’amour était un ascète cheminant les pieds nus ensanglantés ? Comment ?
Rends-moi meilleure et que le pire vienne…
Je serai derrière toi, la main sur ton épaule, chut…
Sois mon compagnon au-delà de l’oraison…
Mon amour ressemble à celui qui t’aime sans raison aucune.

Les problèmes ne viennent jamais deux sans trois.
Ex tête brûlée, j’ai appris le sang-froid.
A n’importe quel moment, n’importe quel endroit, garder le sang-froid.
J’ai appris de mes erreurs et des gens droits que les problèmes ne venaient jamais deux sans trois.
Garder le sang-froid.

Written By
More from Samuel Hounkpe

Ladea – Junky Love

Je préfère parler seul que de vous donner ma confiance.    ...
Read More

Laisser un commentaire