Roi Heenok – Débarqué de mon pénis

roi-heenok

Le Roi Heenok est un symptôme de notre époque, comme la maladie mangeuse de chair qu’est le syndrome de Kreutzfeld-Jacob.

 

Connu via le trou noir gigantesque qu’est le net, comme une étoile filante, il disparaît dans la nuit mais tu le vois encore briller dans ton esprit lénifié par l’herbe que tu fumes.
Heenok Beauséjour de son vrai intitulé joue avec le français comme un africain diplômé de la sorbonne, il fait entre autres un bel exemple d'[W:hypallage] criminel : »Tous mes voyous gambadent avec leurs propres morceaux », d’hyperbole satanique « Roi Heenok crache ce feu », d’allitération démoniaque « Tiens ton fusils, allons-y » de métabole clandestine « on a toujours faim de gros appétits », de prolepse transcendante « impossible que ça devienne meilleur que ceci », de syncope compendieuse « t’entends? », d’antonomase tintinesque « qui recherchent l’or noir », de pléonasme cyclopéen « délateurs qui parlent trop », et bien d’autres figures stylistiques encore que j’ai la flemme de relever, mon cher et néanmoins hypocrite lecteur.

Je finirai par ce conseil du Roi, conseil en forme d’incantation au sadisme à sec si tu es bien proportionné comme moi :

Image de prévisualisation YouTube

Roi Heenok, l’espoir pour tous les TGAs du Monde comme votre serviteur et Maître.

Tags from the story
Written By
More from Samuel Hounkpe

Devenez riche grâce à facebook !

Merci à Dugomo pour ce moment de poésie, drôle et philosophique. 🙂
Read More

5 Comments

Laisser un commentaire