Philippe de Villiers est bon pour la casse

Notamment à cause de l’affaire de moeurs qui touche sa famille, son ainé aurait appris les joies de la sodomie à son cadet quand il était enfant.
FIFI en arrive à dire, je cite, le site de France Soir (voir l’article) :

Il explique boire du Ricard jusque tard dans la nuit, faire le tour de sa maison de Vendée en pleurant, se déclare « mort-vivant ». « J’aurai préféré mourir », lâche t-il dans les colonnes de l’hebdomadaire, en référence à sa guérison d’un cancer de l’oeil.

La roue tourne, frère, et elle écrase les dévots nationalistes au passage.

Written By
More from Samuel Hounkpe

Qui a dit?

«Je suis un pédé hardcore dans un corps de femme» réponse :...
Read More

Laisser un commentaire