Philippe de Villiers est bon pour la casse

Notamment à cause de l’affaire de moeurs qui touche sa famille, son ainé aurait appris les joies de la sodomie à son cadet quand il était enfant.
FIFI en arrive à dire, je cite, le site de France Soir (voir l’article) :

Il explique boire du Ricard jusque tard dans la nuit, faire le tour de sa maison de Vendée en pleurant, se déclare « mort-vivant ». « J’aurai préféré mourir », lâche t-il dans les colonnes de l’hebdomadaire, en référence à sa guérison d’un cancer de l’oeil.

La roue tourne, frère, et elle écrase les dévots nationalistes au passage.

Written By
More from Samuel Hounkpe

Sarkozy est un blagueur

Et c’est bien résumé dans cette Une de Charlie Hebdo encore une...
Read More

Laisser un commentaire