Le rap de sarkozy aux educateurs (Charlie hebdo)

Comme si il n'y avait pas déjà assez d'inégalité suivant le niveau d'extraction sociale quant aux chances de réussite scolaire, Sarko veut en rajouter une couche, histoire d'ôter toute chance à un pauvre mec né en banlieue d'arriver à quelque chose en milieu scolaire. Voici un "rap" bien senti de Charb, où il fait chanter le grand Nicolas.


Comme si il n’y avait pas déjà assez d’inégalité suivant le niveau d’extraction sociale quant aux chances de réussite scolaire, Sarko veut en rajouter une couche, histoire d’ôter toute chance à un pauvre mec né en banlieue d’arriver à quelque chose en milieu scolaire.
Voici un « rap » bien senti de Charb, où il fait chanter le grand Nicolas.

Hé, mec, l’élève doit savoir lire, écrire, compter
T’es pas là pour lui apprendre à penser
Lire le programme Télé
Ecrire à la police pour dénoncer les voyous du quartier
Compter le fric de son petit boulot d’été
c’est tout ce que je te demande de lui enseigner

Il faut reconstruire une éducation du respect
Le môme qui retire pas sa casquette mérite un coup de fouet
Il met ses doigts dans son nez, ma parole quel toupet
Chausse tes rangers et écrase lui les osselets
Pète-lui la gueule si tu veux pas passer pour un gay
Fais de la muscu plutôt que de lire du Michelet

Ta mission, c’est de transmettre des valeurs
La première d’entre elles est bien sûr la peur
Peur du patron, du chômage, du malheur
Peur de l’insécurité, des Noirs et des Beurs
La peur qui fait voter à droite l’électeur
La peur qui le cloue devant le 20-heures

Aide-moi à réformer le collège unique
A détruire ce système d’éducation inique
Qui me donne l’impression de vivre en Union Soviétique
Comme si chaque enfant avait les mêmes capacités encéphaliques

On sait que le cerveau est irrigué par le fric
Un loqueteux n’a rien à faire à Polytechnique
Il faut une sélection à l’entrée des écoles
Pour pas mélanger les gosses d’exploitants agricoles
Avec les fils de chirurgiens et de banquiers en faux col
Les pauvres ont le cerveau bouffé aux éthers de glycol
Leur mère est femme de ménage ou bien pute qui racole
L’argent de la cantine part dans l’alcool

Fais pas le dégoûté, l’apartheid social a du bon
Toi-même, ton gosse, tu le mets pas dans une classe de gibbons
Tous ceux qui croient en l’égalité deviennent vagabonds
Ou bien finissent à « Libé » dans les pages « Rebonds »
Le système éducatif est moribond
Aide-moi à l’achever, fais pas le pudibond

Aide-moi aussi à supprimer des heures de cours
Me dis pas que le dessin ou la philo sont d’un grand secours
Au pauvre con qui finira sa vie chez Carrefour
A étiqueter des boîtes de topinambours
Et l’histoire? Et la géo? Sois pas balourd!

Et s’il te plaît, enseigne au moins deux matières
Faut faire des économies, fais pas tant de manières
En plus de la gym, enseigne les maths, c’est bon pour ta carrière
Pas d’augmentation pour te payer une yaourtière
Juste un bisou de l’inspecteur d’académie sur ton derrière
Et pleure pas, c’est pas ma réforme la plus droitière

L’enseignement public deviendra privé
C’est de moyens que je veux dire quand je dis « privé »
Mais tu avais compris, je vois que tu es énervé
Un conseil, calme toi le temps de la récré
Pas question que tu fasses grève cette année
Si tu veux qu’il te reste du pognon pour partir cet été

CHARB

C’est une parodie assez épicée mais y a quand même malheureusement beaucoup de vérité dans ce texte …

Written By
More from Samuel Hounkpe

Si les singes savaient s’ennuyer…

… Ils pourraient devenir des hommes. Goethe. En tous cas, ce Dos...
Read More

Laisser un commentaire


" />