Inceste et petits poissons

On a longtemps pensé que que l'endogamie dans le règne animal, ou accouplement entre individus apparentés (en gros l'inceste) , etait toujours due à une contrainte ou un accident mais en aucun cas à un choix. Cependant cette certitude semble s'étioler comme une peau de chagrin au vu de la découverte de Timo Thünken, spécialiste allemand de la biologie du cichlidé démeraude, qui est un petit poisson africain, bien connu de nos amis les aquariophiles...

On a longtemps pensé que que l’endogamie dans le règne animal, ou accouplement entre individus apparentés (en gros l’inceste) , etait toujours due à une contrainte ou un accident mais en aucun cas à un choix. Cependant cette certitude semble s’étioler comme une peau de chagrin au vu de la découverte de Timo Thünken, spécialiste allemand de la biologie du cichlidé démeraude, qui est un petit poisson africain, bien connu de nos amis les aquariophiles…

Cet énergumène, lorsqu’il a le choix entre sa frangine ou une étrangère, préfère s’accoupler 3 fois sur 4 avec sa soeur. Etonnant non? Car la consanguinité augmente la probabilité pour un individu qui en est issu de posséder la même copie d’un allèle délétère* recessif .

Alors quel intérêt de prendre de tels risques ma bonne dame?Déjà en saccouplant avec sa soeur le petit incestueux transmet 75% (50% issus de lui-même et 25% de sa femme mais néanmoins soeurette) de ses gênes à sa descendance contre 50% de son génome dans une union dite normale.
Ce qui n’est pas négligeable d’un point de vue évolutionniste quand on sait que la sélection naturelle favorise les individus qui propagent au mieux leurs genes dans les nouvelles générations.
Par ailleurs, s’il est fâcheux pour un individu d’hériter de deux copies d’un allèle létal, cela ne l’est pas forcément à l’échelle d’une population. En effet les individus porteurs de 2 copies d’un allèle létal meurent et ainsi en quelques générations ces allèles disparaissent : c’est ce qu’on appelle une purge génétique. Ainsi l’inceste aurait ses bons côtés dans la pérénnité des gênes d’un individu …

Bref rien n’est décidément acquis en Science et c’est ça qui est beau non?

Source : Sciences et Vie Juin 2007.

* : dommageable voire létal …

Written By
More from Samuel Hounkpe

J’ai toujours été Charlie…

… et pourtant, le 11 septembre intime que nous avons tous vécu...
Read More

Laisser un commentaire