Il changeait la vie – Jean-Jacques Goldman

JJG est un grand artiste, si vous en doutez, remontez dans les années 80 juqus’au début des années 90, écoutez ses albums en entier et sans doute serez vous d’accord avec le fait que c’est un grand auteur-compositeur.

J’ai choisi de partager avec vous le morceau « Il changeait la vie » extrait de « Entre gris clair et gris foncé« , cette chanson est magnifique, c’est un hommage à toutes ces petites gens, tous ces illustres inconnus qui changent nos vies jour après jour par leur simple présence au Monde. Hommage à Monsieur Barré mon prof de CE2, lui aussi il changeait la vie (j’espère qu’il la change encore LOL)…

Paroles :

C’était un cordonnier, sans rien d’particulier
Dans un village dont le nom m’a échappé
Qui faisait des souliers si jolis, si légers
Que nos vies semblaient un peu moins lourdes à porter

Il y mettait du temps, du talent et du cœur
Ainsi passait sa vie au milieu de nos heures
Et loin des beaux discours, des grandes théories
A sa tâche chaque jour, on pouvait dire de lui
Il changeait la vie

C’était un professeur, un simple professeur
Qui pensait que savoir était un grand trésor
Que tous les moins que rien n’avaient pour s’en sortir
Que l’école et le droit qu’a chacun de s’instruire

Il y mettait du temps, du talent et du cœur
Ainsi passait sa vie au milieu de nos heures
Et loin des beaux discours, des grandes théories
A sa tâche chaque jour, on pouvait dire de lui
Il changeait la vie

C’était un p’tit bonhomme, rien qu’un tout p’tit bonhomme
Malhabile et rêveur, un peu loupé en somme
Se croyait inutile, banni des autres hommes
Il pleurait sur son saxophone

Il y mit tant de temps, de larmes et de douleur
Les rêves de sa vie, les prisons de son cœur
Et loin des beaux discours, des grandes théories
Inspiré jour après jour de son souffle et de ses cris
Il changeait la vie

Tags from the story
Written By
More from Samuel Hounkpe

Où on se fout grave de la gueule de Goldman

J’ai rien contre Goldman, son album entre « Gris clair et gris foncé »...
Read More

Laisser un commentaire